[retour à un affichage normal]

Accueil > Le Règne d'Astrée

Présentation

Ce site web, en cours de construction, a été réalisé par une équipe rattachée au C.E.L.L.F. 17e/18e siècles de l'Université Paris - Sorbonne sous la direction de Delphine Denis et d'Alexandre Gefen. À terme, il présentera l'intégralité du chef-d’œuvre d’Honoré d’Urfé, L’Astrée (1607-1627), dans une édition hypertextuelle avec variantes établie par des spécialistes du roman du XVIIe siècle et de la pastorale, mise en ligne au format TEI avec la collaboration du projet ARTFL de l'Université de Chicago.

Dans le Forez du Ve siècle après J.-C., se succèdent « plusieurs histoires, sous personnes de bergers, & d’autres » au centre desquelles figure le récit des amours d’Astrée et de Céladon. Sous le voile d'une fiction pastorale, L'Astrée sut offrir à une nation à peine sortie des déchirements sanglants des guerres de religion le modèle culturel qui pouvait lui permettre de se hisser à la hauteur des plus riches littératures européennes, tout en assumant l’héritage d’une antiquité toujours vivante. Le roman d’Honoré d’Urfé proposait à ses premiers lecteurs l’idéal philosophique, politique, esthétique, d’une culture affranchie de toute tyrannie. Non sans lucidité pourtant, il en envisageait les écueils et les limites. Formation des mœurs, règlement des conduites au profit d’une « honnête amitié » désormais ouverte à la relation amoureuse, « miroir des princes » pour une France à reconstruire, recueil de formes et de genres promis à imitation ou réécriture : le rayonnement de l’œuvre fut à la mesure de son rêve civilisateur. Qu’il s’agisse de sa postérité littéraire ou de ses avatars artistiques (décoration intérieure, architecture, art des jardins, musique, iconographie), le long règne d’Astrée confirme avec éclat la dimension patrimoniale du roman.

Actualités

  • - Publication de la deuxième partie de L’Astrée (direction D. Denis), Champion, 2016.


  • Ce volume livre le texte de la deuxième des cinq parties de L’Astrée, précédé d’une introduction qui en dégage la tonalité originale : le monde de la pastorale s’enrichit ici d’une nouvelle matière historique, élargie aux dimensions de l’Empire romain finissant… [lire la présentation complète]


  • - Publication de la première partie de L'Astrée (direction D. Denis), Champion, 2011.



  • - Mise en ligne de L'Astrée. Pastorale allégorique (1733), sur notre rubrique "Récritures et adaptations".


  • - Suite de l'actualité...



  • Une tapisserie inspirée de L'Astrée

    Au coeur d’une histoire culturelle particulièrement riche, le roman de L'Astrée fut constitué en véritable « lieu de mémoire » pour des générations de lecteurs, qui assurèrent son succès inégalé.